METIER

METIER

technicien(ne) en optique de précision << Page précédente

DESCRIPTION
Microscopes, lasers, lecteurs de DVD, caméras infrarouges... Le technicien ou la technicienne en optique de précision participe à la réalisation d'instruments de haute technologie.
Espace, automobile, transports, lunetterie, photographie... Autant de secteurs dans lesquels on retrouve le technicien en optique de précision, qui participe, avec le chercheur ou l'ingénieur, à la conception et à la réalisation d'instruments d'optique de haute technologie. En PME, au sein d'une grande entreprise ou dans un laboratoire public, il peut exercer soit en tant que technicien développement, en bureau d'études, soit en tant que technicien de recherche.


Synonyme(s) :
opticien(ne) de précision

Domaines professionnels :
optique lunetterie, fibre optique, microtechniques, laser, opto électronique, optique instrumentale

Centres d'intérêt :
fabriquer, construire, faire un travail de précision, travailler un matériau, concevoir, utiliser les technologies modernes


NATURE DU TRAVAIL
Spécialiste des composants optiques
Suivant des procédures et des plans de fabrication précis, le technicien en optique de précision réalise en atelier des composants optiques destinés à être intégrés à des instruments aussi divers que les télescopes, les lasers, les caméras infrarouges... Un travail qu'il doit effectuer selon les règles d'hygiène et de sécurité de l'entreprise. Pour ce faire, il met en oeuvre les machines qui lui permettront de tailler et de polir le verre . Il contrôle la totalité des caractéristiques dimensionnelles et optiques du composant ou du sous-ensemble optique au moyen d'appareils appropriés. Il assemble des éléments grâce à des techniques spécifiques de collage. Et son activité peut inclure le montage et le réglage des composants qu'il a lui-même fabriqués. Tout cela dans des domaines aussi différents que la lunetterie, l'ophtalmie (qui crée des machines-outils pour corriger les défauts de l'oeil), l'optique instrumentale (qui conçoit des instruments permettant de voir ce qui est invisible à l'oeil nu), ou l'optronique, appelée aussi photonique, qui désigne l'optique associée à l'électronique, à l'informatique, à la chimie, à la physique des matériaux et à la mécanique.

Le technicien en optique instrumentale participe, sous la responsabilité de l'ingénieur, à la création et à la réalisation de systèmes optiques pour l'astronomie (miroirs des Very Large Telescopes ), pour la santé (lasers ophtalmiques), pour les transports (capteurs optiques). Et ce, aussi bien pour la partie optique que pour l'appareillage qui lui sert de support.

Du côté de la photonique, qui repose sur les propriétés de la lumière, le technicien intervient dans la conception, la réalisation et la maintenance de systèmes qui enregistrent, analysent, transforment et transmettent des informations. Ses applications sont diverses. On la retrouve dans le domaine industriel (découpage laser), dans les secteurs militaire (caméras infrarouges), civil (capteurs de pollution) et médical, mais aussi et surtout dans le monde de la communication et des télécommunications, révolutionné par la fibre optique, les disques numériques, les imprimantes à laser...


CONDITIONS DE TRAVAIL
PME, grande entreprise ou labo
Le technicien en optique exerce son métier au niveau de la fabrication soit dans des PME-PMI qui réalisent des composants élémentaires ou proposent des équipements de mesure ou d'analyse spécifiques, soit dans de grandes entreprises comme Thalès, Alcatel, la Sagem, Matra ou l'Aérospatiale, pour ne citer que les plus importantes. Dans un bureau d'études ou une salle blanche, il réalise ou fait réaliser des opérations d'assemblage, de réglage, de contrôle, de test et de mesure de composants optiques, de systèmes optiques ou de lasers pour la fabrication de produits. Du côté de la recherche, il peut travailler dans les laboratoirespublics, tels que le CNRS, le CEA, l'ONERA, Polytechnique... Là, sous la direction des ingénieurs, il participe à la création et à la conception de systèmes optiques, de prototypes, et réalise des opérations de test, de mesure, de qualification et de caractérisation des nouveaux matériaux.


VIE PROFESSIONNELLE
En baisse
Le secteur de l'optique industrielle connaît une progression limitée due principalement au ralentissement de l'activité que connaissent les télécommunications. Cependant, les débouchés restent satisfaisants, à condition d'être mobile géographiquement. Les entreprises du secteur recherchent des personnes hautement qualifiées pour l'usinage et le montage des composants.

Côté promotions, en suivant des cours de perfectionnement, le technicien en optique de précision peut devenir technicien de construction des instruments d'optique. Il peut aussi accéder à des postes à responsabilité par promotion interne (chef d'équipe, contremaître...) ou participer à des projets de laboratoire. Savoir rédiger et lire l'anglais technique est apprécié.

Rémunération
Le salaire d'embauche d'un débutant est d'environ 1 416 euros brut par mois.


COMPETENCES
Très haute précision et rigueur
Le souci de la qualité et le goût de la perfection sont essentiels au technicien. Évolution des techniques oblige, des machines effectuent une bonne partie des tâches de très haute précision. Cependant, dextérité manuelle, méthode, soin , patience et rigueur continuent d'être attendus de sa part. Ce professionnel doit aussi posséder de solides connaissances scientifiques et technologiques en mécanique et en électronique, les systèmes optiques étant devenus dans la majorité des cas des systèmes optroniques. L'intérêt pour ces disciplines est en tout cas nécessaire. Il doit en effet être en mesure de comprendre et de résoudre les problèmes techniques qui se posent à lui au cours de son travail.


ACCÈS AU MÉTIER
BTS ou DUT
Le BTS Génie optique option optique instrumentale et le BTS Génie optique option photonique sont particulièrement appréciés, mais attention : la sélection à l'entrée est rude ! Le recrutement se fait principalement après un bacS , STI spécialité génie optique ou STL spécialité physique de laboratoire et de procédés industriels option optique et physico-chimie. Le DUT Mesures physiques option matériaux et contrôles physico-chimiques et le DUT Mesures physiques option techniques instrumentales   offrent également des débouchés dans le secteur de l'optique.

Quelques licences professionnelles sont proposées par les universités:licence pro Electronique électricité et électronique spécialité instrumentation optique et visualisation (Paris 6)
licence pro Sciences, technologies, santé électricité et électronique spécialité optronique   (Grenoble 1 et Paris 11)
licence pro Maintenance des systèmes pluritechniques option contrôle et maintenance des lasers  (Bordeaux 1)
licence pro Réseaux et télécommunications option systèmes radiofréquences et optiques (Limoges)
licence pro Transformations industrielles option lasers  (Bourgogne)

SOURCES ET RESSOURCES
Adresses utiles
Groupement des industries françaises de l'optique
GIFO
185 rue de Bercy 75012 Paris
01 43 46 27 50
www.gifo.org
Opticsvalley
35 boulevard Nicolas Samson 91120 Palaiseau
01 69 31 75 00
www.opticsvalley.org
Société française d'optique
SFO
centre scientifique d'Orsay, bâtiment 503 91403 Orsay
Cedex
01 69 35 88 16
www.france-optique.org

© Copyright 2006 CV MAIL. Creation site internet : Master Impact - Liens

 
 
ACCUEIL   |   NOTRE PRESTATION   |   INSCRIPTION   |   TEMOIGNAGES   |   RECLASSEMENT   |   CV   |   BUSINESS À DOMICILE